ActuBurkina
A la une Politique

AFRIQUE DE L’OUEST : Manuel Valls attendu au Togo, Ghana et en Côte d’Ivoire

Le Premier ministre français Manuel Valls entame  à partir de  ce 28 octobre une tournée en Afrique de l’Ouest (Togo, Ghana, Côte d’Ivoire), afin de réaffirmer  le soutien de Paris aux processus démocratiques dans la région, tout en travaillant sa stature internationale.

 

Le Togo sera la première étape de la tournée ouest-africaine du Premier ministre français, Manuel Valls, à partir du vendredi soir. Dans un communiqué,  Lomé s’est félicité d’accueillir pour la première fois « depuis 27 ans » un Premier ministre français, le dernier en date ayant été Michel Rocard.

 A noter que le chef du gouvernement français doit passer environ 24 heures dans chaque pays. Ainsi après le Togo, il sera au Ghana  dimanche, où il  rendra visite au centre d’entraînement antiterroriste de l’ancienne colonie britannique. La Côte d’Ivoire bouclera la boucle dimanche, jour du référendum pour le projet de la nouvelle Constitution.  Il profitera de son séjour pour  visiter les militaires français sur la base historique de Port-Bouët à Abidjan. L’étape du Gabon, la quatrième envisagée avant les troubles électoraux et la réélection contestée du président Ali Bongo, a rapidement disparu des programmes préliminaires.

Cette tournée de Valls intervient après un passage au Tchad et au Niger en 2014, au Mali et au Burkina Faso en 2015 puis en septembre au Sénégal, une région   sous  menace terroriste.

Cependant, cette tournée n’est pas fortuite car elle se présente comme un « soutien aux démocraties africaines ». En effet, Valls pourrait être candidat de la gauche à la présidentielle de 2017 si le chef de l’Etat sortant François Hollande renonçait à briguer un second mandat.

AL CAPPUCCINO

 

Articles similaires

Affaire libération musclée de la « guérisseuse de Komsilga » : le MBDHP apporte son soutien à l’ensemble des acteurs de la Justice

ActuBurkina

REPRISE DU PROCES SIMONE GBAGBO : vers un nouveau renvoi ?

ActuBurkina

IMPORTATION, VENTE, DÉTENTION DE PETARDS AU BURKINA : la mesure d’interdiction toujours en vigueur

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR