ActuBurkina
A la une Espace Emplois

ACTION CONTRE LA FAIM RECRUTE UN (E) CHEF(FE) DE PROJET SECURITAIRE ET MOYENS D’EXISTENCE

 A PROPOS DE NOUS

 Créée en 1979, notre association est une organisation non-gouvernementale internationale – Action contre la Faim – lutte contre la faim dans le monde. Sa mission est de sauver des vies en éliminant la faim par la prévention, la détection et le traitement de la sous-nutrition, en particulier pendant et après les situations d’urgence liées aux conflits et aux catastrophes naturelles.

Action contre la Faim intervient au Burkina Faso depuis 2008. Forte de son expérience dans le pays, plusieurs programmes dans ses domaines d’interventions sont menés pour répondre aux besoins des populations les plus vulnérables. Nos projets, pour la plupart multisectoriels, sont aussi bien développés pour les populations urbaines, rurales que pour les déplacés dans les domaines de la Nutrition-Santé ; Santé Mentale et Pratique de soins ; Eau, Assainissement et Hygiène ; Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence ainsi que dans le Plaidoyer et la gestion des risques et catastrophes naturelles.

La mission du Burkina est aujourd’hui composée de cinq (05) bases opérationnelles.

 DESCRIPTION DU POSTE

 Sous la supervision du Responsable programme DIPECHO, Action contre la Faim recrute un.e Chef.fe de projet Sécurité alimentaire et Moyens d’Existence afin d’appuyer le Responsable Programme dans la mise en œuvre d’un dispositif d’alerte précoce communautaire et au renforcement des capacités des communautés locales, des services décentralisés du Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR) et des districts sanitaires à la préparation ainsi qu’à la réponse d’urgence dans les zones affectées par la crise sécuritaire.

 Véritable soutien technique et managérial, elle/il sera en charge de :

  • Contribuer à la mise en place du système d’alerte précoce et au renforcement des capacités des communautés locales, des services décentralisés du CONASUR et des DS à la préparation ainsi qu’à la réponse d’urgence dans les zones affectées par la crise sécuritaire.
  • Assurer le reporting des activités et collecte des données
  • Participer à la mise en place de partenariat

 PROFIL RECHERCHE

DIPLOME/ NIVEAU D’ETUDES : BAC + 2 en agronomie, économie agricole, socio-économie, gestion de projet avec au moins 2 années d’expérience.

COMPETENCES REQUISES :

Connaissance sur les systèmes de surveillance – Connaissance des mécanismes nationaux de gestion des catastrophes – Capacité de rédaction de rapports – Bonne connaissance des enjeux de sécurité alimentaire et nutritionnelle / Changement climatique – Sens de l’organisation et qualité relationnelle – Capacité à travailler avec les services techniques déconcentrés – Bonne connaissance des SIG et analyse des données statistiques – Grande capacité d’adaptation – Expérience dans l’humanitaire souhaitable – Connaissance de la zone d’intervention – Connaissance des outils informatiques (maitrise du pack office et connaissance sur d’autre logiciel d’analyse statistiques)

CONDITIONS DE TRAVAIL ET REMUNERATION

Prise de service :  Immédiate

Lieu de travail : Fada avec des déplacements fréquents à l’intérieur de la Région de l’Est.

Rémunération : salaire attractif basé sur l’expérience, complété par un système de primes et avantages.

Type de contrat : CDD de droit Burkinabè

Assurance maladie à 90% et Individuel Accident Corporel à 100%

Différentes formations offertes

 COMMENT POSTULER

Merci d’adresser une demande de formulaire à l’adresse : [email protected] et après remplissage du formulaire, joindre un CV et une lettre de motivation y compris le formulaire dument rempli et envoyer par courriel exclusivement à l’adresse [email protected] en précisant en objet « candidature au poste (titre du poste) à (lieu de travail)».

L’offre de poste prendra fin avec la validation d’un.e candidat.e jugé.e adéquat.e au poste. Action Contre la Faim se réserve le droit de mettre fin au processus de recrutement à tout moment ». Toute candidature ne contenant pas ces indications ne sera pas traitée. Seules les personnes retenues pour les tests et entretiens seront contactées.

 Action contre la Faim Burkina vous remercie par avance de l’intérêt que vous porterez à notre offre.

 Ouagadougou, le 04 septembre 2020.

Le Département Ressources Humaines

Articles similaires

DRAME DE BOUNGOU: voici les 29 victimes identifiées sur les 38  

ActuBurkina

CNRST : Le personnel ATOS en sit-in pour réclamer un meilleur traitement

ActuBurkina

CÔTE D’IVOIRE : Laurent Gbagbo introduit une demande de passeport pour y rentrer

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR