ActuBurkina
A la une Economie

8 mars 2019 : les pagnes non conformes aux prescriptions seront saisis et détruits

Dans le but de mettre fin à la pagaille dans la production et la commercialisation des pagnes du 8- Mars,  Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, ministre de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille, a fait un communiqué dans lequel elle informe  de ce que « les pagnes… qui ne seront pas conformes aux prescriptions du ministère, seront purement et simplement saisis, détruits et les auteurs des forfaits poursuivis devant les juridictions compétentes conformément aux textes en vigueur ».

« A l’instar de la communauté internationale, le Burkina Faso commémore le 08 mars de chaque année, la Journée internationale de la femme. Cette commémoration offre l’occasion à tous les acteurs de marquer une halte, de faire le bilan de la mise en œuvre des actions et de définir des perspectives pour la protection et la promotion des droits de la femme, sa pleine implication dans les actions de développement de la Nation. Sous la houlette du ministère de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille, la commémoration du 8-Mars se fait en s’appuyant sur des supports de communication dont le pagne. Le motif unique du page, le logo ainsi que le thème de la commémoration, sont identifiés par le ministère à travers un processus de concertation d’acteurs divers et mis à la disposition des producteurs et productrices de pagnes exclusivement par ce dernier. Ainsi, la ministre informe les producteurs/productrices, importateurs/importatrices, commerçants/commerçantes de pagnes que le motif unique du pagne, le logo et le thème pour le pagne de la commémoration du 8 mars 2019 seront choisis par le ministère de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille à l’issue du processus de sélection en cours.  En tout état de cause, les pagnes présentés sur le territoire national et destinés à la commémoration de ladite journée, qui ne seront pas conformes aux prescriptions du ministère, seront purement et simplement saisis, détruits et les auteurs des forfaits poursuivis devant les juridictions compétentes conformément aux textes en vigueur. La  ministre sait pouvoir compter sur le sens élevé du respect de toutes et de tous de la philosophie qui sous-tend la commémoration de la Journée internationale de la femme, notamment l’union et l’engagement des femmes et de l’ensemble des acteurs pour une société plus juste, plus équitable et propice à l’épanouissement de chacune et de chacun ».

Articles similaires

INSURRECTION POPULAIRE ET PUTSCH DE 2015 : les familles des martyrs et les blessés mécontents

ActuBurkina

PRESIDENTIELLE NIGERIENNE : le second tour  entre Mohamed Bazoum et Mahamane Ousmane prévu pour le 20 février

ActuBurkina

CAMEROUN: la partie anglophone veut boycotter la fête de la jeunesse

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR