ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

RDC : nouveaux pourparlers de paix au Kenya le 21 novembre

Les principaux acteurs de la crise qui sévit à l’est de la République démocratique du Congo attendus à Nairobi, la capitale du Kenya, le 21 novembre, pour de négociations de paix. L’annonce a été faite dimanche par la Communauté des États d’Afrique de l’Est dans un communiqué sans préciser ni les participants ni la durée de ce dialogue.

Cette annonce intervient alors que les combats entre les rebelles du M23 et les forces armées congolaises se poursuivent. Dimanche, ils se déroulaient à une vingtaine de kilomètres de Goma, chef-lieu de la province du Nord Kivu ou sont arrivés samedi des soldats kényans de la force Est-Africaine.

« Nous nous réveillons dans les combats ce (dimanche) matin. Nos forces s’affrontent avec le M23 à Mwaro. Mais avons réussi à repousser l’ennemi côté Gikeri », a indiqué à l’AFP un officier de l’armée qui a requis l’anonymat.

« Les combats se déroulent en ce moment à Mwaro où l’ennemi nous a attaqués », a confirmé une source sécuritaire.

La rébellion Tutsie, soutenue par le Rwanda selon la version congolaise a accusée samedi Kinshasa d’avoir mené des « bombardements barbares » dans des zones densément peuplées, tuant 15 civils, dont deux enfants.

La diplomatie joue toujours sa partition malgré le bruit des armes. Le facilitateur pour la paix dans l’est de la RDC pour la communauté d’Afrique de l’est, l’ancien président kényan Uhuru Kenyatta, ainsi que le président burundais Evariste Ndayishimiye sont arrivés dimanche à Kinshasa pour une visite de deux jours.

Alors que le président de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs a échangé avec Paul Kagamé vendredi et Samedi avec Félix Tshisekedi.

Source: Africanews

Articles similaires

La liste des concours directs sur mesures nouvelles, session 2016

ActuBurkina

Burkina : La SONABHY va baisser de 40% les quantités de gasoil distribuées dans les prochaines 72h

ActuBurkina

ÉTATS-UNIS : une fillette noire maltraitée par des policiers

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR