ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

35e Sommet de l’UA: les sujets qui fâchent pointés du doigt

Addis-Abeba, capitale éthiopienne, accueille ce samedi 5 février le 35e sommet de l’Union africaine (UA) pour deux jours au siège de l’organisation panafricaine. Le chef de l’État sénégalais Macky Sall prend la présidence tournante de l’UA après le mandat du Congolais Félix Tshisekedi.

Dans son discours d’ouverture traditionnel, le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat a défendu sa décision controversée d’accorder le statut d’observateur à Israël. Il a surtout pointé du doigt les lacunes de l’UA face aux défis du terrorisme et des coups d’État à répétition sur le continent.

Moussa Faki Mahamat parle même de handicap. Le président de la Commission de l’Union africaine n’a pas mâché ses mots sur les défis qui se posent à l’organisation : « Une dangereuse résurgence des changements anticonstitutionnels ainsi que le fléau du terrorisme qui prend une ampleur inégalée en gagnant des régions du continent jusque-là épargnées. »

Moussa Faki Mahamat estime que faute d’un sursaut d’intelligence et d’une nouvelle approche de l’Union africaine face à ces défis, se posent « de sérieuses questions sur sa capacité à faire taire les armes ». Il réclame notamment plus de pouvoir pour le président de la Commission de l’UA, plus de marge de manœuvre pour l’organisation sous peine, sinon, de la voir sombrer « dans un sommeil progressif au plan politique et diplomatique ».

Il a aussi défendu son choix d’accorder le statut d’observateur à Israël, en juillet dernier. Une déclaration juste avant que le Premier ministre palestinien n’appelle ce samedi matin l’Union africaine à retirer cette accréditation à l’État hébreu qu’il qualifie de « récompense imméritée » pour le gouvernement israélien au détriment des Palestiniens. Ce débat, qui s’annonce houleux sur ce sujet, est à l’ordre du jour ce dimanche.

Source: RFI

Articles similaires

ATTAQUES DU 2 MARS : « notre Kalachnikov de riposte, c’est prioritairement la prière de Dieu », Cardinal Philippe Ouédraogo

ActuBurkina

RUSSIE : un bébé qui ne se réveille jamais intrigue les médecins

ActuBurkina

RECONCILIATION NATIONALE : une délégation des chefs peuls de l’Est chez Zèph

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR