ActuBurkina
A la une Politique

Assemblée législative de transition : des députés s’expriment après la validation de leur mandat

La validation du mandat a consisté en l’appel nominal de la personnalité désignée pour siéger à l’Assemblée législative de transition. A l’appel de son nom, le futur député se met débout et les autres membres du parlement l’acclament avant qu’il n’arbore son écharpe de député. Après la validation de leur mandat certains députés se sont exprimés sur leur rôle de parlementaire.

 

Député Pascail Zaïda

« Nous sommes là pour répondre au besoin du peuple »

« Nous sommes là pour répondre au besoin qui est la réussite de la transition notamment la restauration et la sauvegarde de notre pays. Nous avons une mission essentielle qui est de faire valoir nos capacités intellectuelles pour que les lois qui vont passer devant nous soient de lois qui vont garantir la souveraineté nationale. Nous ne sommes pas là pour faire plaisir à quelqu’un mais pour répondre au besoin du peuple en matière de sécurité et de bonne gouvernance »

 

Député Fatoumata Ziba

« Nous avons besoin d’encouragement mais pas de félicitations »

« Ce mandat n’est pas comme, les autres mandats et nous mesurons l’immensité de la tâche. Nous avons besoin d’encouragement mais des félicitations. Avec ce que le pays vit au plan sécuritaire, nous avons besoin de tous le monde pour réussir notre mission de député. En tant que femme nous devons faire le plaidoyer pour être mieux comprise. Il faut que les hommes comprennent que les femmes aussi peuvent réussir en politique »

 

Député Arouna Louré

« Tracer les sillons d’une bonne gouvernance »

« Cette législature doit comprendre qu’elle vient d’une situation d’insécurité et de malégouverne qui fait que peuple burkinabè aujourd’hui souffre dans sa chair et dans son âme. Elle doit alors prendre la pleine mesure qu’elle doit tracer les sillons d’une bonne gouvernance pérenne de telle sorte que notre histoire de coup d’Etat et d’insurrection ne puisse plus se répéter, que la démocratie c’est dire celle du peuple par le peuple puisse s’installer. C’est la mission essentielle de cette nouvelle législature »

 

Luc Adolphe Thiao

« Nous n’avons qu’un seul but permettre à notre pays de se relever »

« C’est avec beaucoup d’humilité que nous allons nous engager à travailler avec patriotisme et rigueur afin d’accompagner la transition burkinabè dont l’avenir du pays en dépend. Nous nous devons de faire preuve de rigueur, de cohésion et de tolérance parce qu’aujourd’hui nous n’avons qu’un seul but c’est de permettre à notre pays de se relever pour aller de l’avant »

 

Député Aida Kaboré

« Nous devons nous y mettre »

« Je remercie le chef de l’Etat d’avoir porté son choix sur ma modeste personne pour que je puisse siéger à l’ALT mais au regard du contexte national avec beaucoup de défi à relever, je dirai que la tâche qui nous attend est immense par conséquent nous savons que nous devons nous y mettre. En tant que femme nous sommes doublement sollicitées à partir du moment où il faut être présente sur tous les fronts. Je ferai tout pour être à la hauteur de la confiance placée en moi »

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

 Burkina : une attaque dans la commune de Bittou fait plusieurs morts

ActuBurkina

COVID-19 AU BURKINA : 139 nouveaux cas et 64 guérisons à la date du 19 janvier

ActuBurkina

BURKINA : une centaine d’arrestations et des engins explosifs neutralisés dans le Nord

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR