ActuBurkina
A la une Société

MANDAT D’ARRET CONTRE GUILLAUME SORO: «Ça ne doit même pas venir à l’esprit de vouloir le lever », selon le M21

« On ne peut pas lever le mandat d’arrêt, ce n’est pas possible. Ça ne doit même pas venir à l’esprit de vouloir le lever, c’est inimaginable », a laissé entendre le président du Mouvement du 23 avril (M21), Marcel Tankoano lors d’une conférence de presse animée ce 11 février 2016, à Ouagadougou. Selon lui, le maintien du mandat d’arrêt lancé dans le cadre de l’implication présumée de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale ivoirienne dans le coup d’Etat avorté du 17 septembre est non négociable. Pour ce Mouvement, il ne doit pas y avoir d’immixtion du gouvernement burkinabé dans ce dossier et la justice doit continuer son travail pour la manifestation de la vérité dans ce qu’il convient d’appeler « l’affaire Soro ».

Concernant le problème de la sécurité intérieure qui se pose de plus en plus avec acuité, le M21 a entrepris une campagne de sensibilisation dans toutes les régions pour permettre aux populations de rester vigilantes. Au sujet du Kogh-wéogo, Marcel Tankoano et ses camarades estiment que cette initiative des populations n’est pas mauvaise en soi et que c’est plutôt les failles liées que le gouvernement doit travailler à corriger.

CD

Articles similaires

Lutte contre l’insécurité urbaine : Plus de 3000 bidons d’huile de vidange contrefaite saisis par la Police Nationale à Ouagadougou. 

ActuBurkina

Sénégal : Diomaye Faye abroge un décret accordant des salaires à d’anciens ministres

ActuBurkina

Assises nationales: Le SPONG pour des assises inclusives

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR