ActuBurkina
A la une Politique

                                   DYNAMISATION DU PAREN : le bureau provincial provisoire du Houet installé

Le Parti de la renaissance nationale (PAREN), a installé dans la soirée du 10 juillet 2021, le bureau provincial provisoire de la province du Houet. Forte de 15 membres, cette équipe a pour responsable, Blaise Ye.

Ils sont 15, tous membres du bureau provincial provisoire du Parti de la renaissance nationale (PAREN) dans la province du Houet. Installée par le président du parti, Abdoul Karim Sango, cette équipe dirigée désormais dirigée par Blaise Ye. Cette équipe aura entre autres taches, la dynamisation du PAREN dans cette partie du Burkina Faso en installant des bureaux dans les arrondissements, les communes, les secteurs et les villages De la province du Houet comme l’a souhaité le dernier congrès du parti. Cette équipe du Houet, selon les premiers responsables du PAREN, bénéficiera d’un plan de formation afin de renforcer ses capacités. « Tous les responsables auront leurs capacités renforcer pour leur permettre d’apporter la bonne nouvelle de la renaissance culturelle aux différentes populations du Burkina », a indiqué Abdoul Karim Sango. Il a invité les militants de son parti à se départir des schémas de facilité. Car « seules les idées peuvent développer le Burkina ».

Cette installation du bureau provincial provisoire du Houet, a été une occasion pour le président du PAREN, l’ex-ministre de la culture, de présenter la doctrine du parti, qui selon lui est bâtie sur la nécessité de faire recours aux valeurs endogènes au plan culturel pour amorcer le développement. La conférence sur le financement endogène annoncée lors du dernier congrès se tiendra probablement le 12 août prochain.

Au-delà de la présentation de la doctrine du parti, le tout nouveau conseiller spécial du chef de l’Etat chargé de la Culture et des arts, a exposé sur la proposition de réforme du système démocratique burkinabè qui, pour lui, devrait à termes, permettre d’organiser des élections moins coûteuses. « Ce qui permettra de disposer de plus de ressources pour faire face aux réelles préoccupations des populations », a-t-il ajouté. Parmi les préoccupations des populations, on peut enregistrer la modernisation de l’agriculture. Pour résoudre ce problème, le PAREN pense avoir la solution. En effet, pour Abdoul Karim Sango, il faut mettre à la disposition de chaque village, un tracteur qui sera géré dans le cadre d’une coopérative.

Quant à l’industrialisation tant souhaitée par bien des acteurs, le président du PAREN, a, au cours de cette cérémonie d’installation du bureau provincial provisoire du Houet, insisté sur la mobilisation des ressources internes par le biais l’actionnariat populaire en vue « d’exploiter de l’or au profit du peuple ». Et de marteler : « Il n’est pas normal de continuer à laisser les mines exclusivement aux mains des sociétés étrangères ». Et pourquoi ? « La Constitution dispose que les richesses nationales appartiennent au peuple et doivent être exploitées à son seul profit », a justifié Abdoul Karim Sango. Pour les militants de ce parti, les déclarations de leur président ont été convaincantes mais ils ont souhaité avoir des espaces de ce genre afin pour eux, de mieux comprendre les idées du PAREN en vue de mieux les diffuser.

 Actuburkina

Articles similaires

OFFRE DE VENTE D’UNE PARCELLE

ActuBurkina

Conseil des ministres du 17 mars 2021 : les grandes décisions

ActuBurkina

OUAGADOUGOU : un réseau de malfrats mis aux arrêts par la Police Nationale

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR