ActuBurkina
A la une Société

21e ANNIVERSAIRE DE L’AEEHB : pour une prise en compte plus accrue des personnes handicapées dans la politique nationale

L’Association des élèves et étudiants handicapés du Burkina ( AEEHB),  a célébré, les 27 et 28 janvier 2017,  ses 21 ans d’existence.  Cet anniversaire a été marqué par deux activités, à savoir un cross populaire et un atelier.

 

Les élèves et étudiants handicapés du Burkina ont célébré, les 27 et 28 janvier 2017, la 21e  année d’existence de  leur association, l’Association des élèves et étudiants handicapés du Burkina (AEEHB). Après le cross populaire  le  27 janvier 2017, qui est parti  de l’Université  Ouaga I, Pr Joseph Ki Zerbo pour sillonner quelques avenues des 1200 logements  de Ouagdougou, ils se sont retrouvés   le  28 janvier  pour un atelier. Placé  sous le thème : « La prise en compte des personnes handicapées dans la politique nationale de protection sociale », cet atelier avait pour objectif de contribuer à la réflexion sur le processus d’inclusion des personnes handicapées en cours au Burkina.  Une initiative saluée par le conseiller technique  de la Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille, chargé des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion , Sanou Martin, pour qui les handicapés,  comme tout le monde,  doivent participer pleinement au développement  socio-économique  du Burkina.  C’est pourquoi, a-t-il dit, l’on doit les aider à y parvenir.  En attendant, le département qu’il représente travaillera à ce que cela soit une réalité. Mais d’ores et déjà,  quelque chose est en train d’être fait. «  La question de l’insertion ou de la réinsertion des personnes handicapées est une préoccupation des plus hautes autorités de notre pays. C’est ainsi que  le Plan national de développement économique et social (PNDES) prévoit de faire passer le taux des personnes handicapées actives occupées de 2,2    % en 2015 à 50% en 2020 », a-t-il promis.

Pour leur part, les  membres de l’AEEHB ont laissé entendre qu’ils se battront pour que leurs préoccupations soient prises en compte dans les politiques publiques, foi de leur président, Boukary Kiéma.   Signalons que les activités entrant dans le cadre des 21 ans de l’AEEH connaitront leur apothéose  le  25 février prochain par un dîner  gala au cours duquel il y aura une collecte de fonds en vue de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et d’étude des élèves et étudiants handicapés du Burkina.

Issa SIGUIRE

 

 

Articles similaires

AFFAIRE INOUSSA KANAZOE : «puisse ce signal indiquer que la justice burkinabé est en train de s’assumer » (RENLAC)

ActuBurkina

Passoré : trois tués et deux blessés dans un éboulement

ActuBurkina

PROMOTION DE LA SCULPTURE : la deuxième édition de la BISO se tient du 8 octobre au 6 novembre prochains à Ouagadougou

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR