ActuBurkina
A la une Société

1re EDITION DES JOURNEES PORTES DU SP/CONASUR: ce sera du 22 au 24 juillet prochain

Le Secrétaire permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (SP/CONASUR), Florent Bakouan,  entouré de ses proches collaborateurs,  a animé une conférence de presse ce 20 juillet 2016 à Ouagadougou en vue d’annoncer la tenue très prochaine des Journées portes ouvertes de sa structure.

Du 22 au 24 juillet prochain, se tiendront les Journées portes ouvertes (JPO)  du SP/CONASUR. C’est en prélude à cette manifestation que son premier responsable, Florent Bakouan,  était face aux hommes de médias  ce 20 juillet, en vue de déballer  l’objectif visé par ces JPO et les différentes activités prévues à cet effet. A en croire le SP/CONASUR, sa structure, malgré ses nombreuses interventions sur le terrain, reste toujours méconnue  du grand public et parfois même de certaines institutions publiques, privées et internationales œuvrant au Burkina Faso. C’est donc pour en finir avec cet état de fait que se tiendront les JPO, premier du genre,  dans l’optique  d’accroitre la visibilité du SP/CONASUR auprès de l’opinion publique et l’engagement de l’Etat et de ses partenaires à consentir davantage de ressources pour l’atteinte de ses missions.

Ainsi, plusieurs activités sont au programme de ces 72 heures de « sortie d’ombre ». Il est prévu une cérémonie officielle de lancement de ces JPO, une visite des locaux du SP/CONASUR, des stands d’exposition, un cross populaire, des émissions radio et jeux radiophoniques et une conférence publique. Placées sous le thème  « Sortir le SP/CONASUR de l’ombre et mobiliser les partenaires nécessaires à l’exécution de ses missions », ces JPO sont placées sous la haute présidence du ministre de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille et le parrainage de la Représentante résidente du Système des Nations unies et de l’ambassadeur de Chine Taïwan.

Pour rappel, c’est en 1972 que le gouvernement, face à la grande vulnérabilité du pays face aux  risques de catastrophes d’origines naturelle et anthropique, a mis en place le sous-comité de lutte contre les effets de la sécheresse, qui a évolué en Commission nationale de secours d’urgence et de réhabilitation en 2004 puis en Conseil  national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) en 2009. Le CONASUR comprend une vingtaine de départements ministériels, les gouverneurs de région, les représentants des ONG et la Croix Rouge. Il est présidé par  la ministre de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille et placé sous la vice-présidence du ministre en charge de l’Administration territoriale. Rendez-vous donc au siège du SP/CONASUR  à Gounghin du 22 au 24 juillet.

Colette DRABO

Articles similaires

ALGERIE: 15 ans de prison pour le frère d’Abdelaziz Bouteflika

ActuBurkina

Conseil Constitutionnel: Me Barthélemy Kéré nommé président

ActuBurkina

ELECTIONS DE 2020 : l’opposition met en garde contre toute idée de ne pas les tenir

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR