ActuBurkina
A la une Société

10e conférence annuelle de gestion de ressources humaines de l’Etat : pour une redynamisation de la  gestion des agents publics

Le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, a présidé, dans la matinée de ce jeudi 18 janvier 2024, à Ouagadougou, la cérémonie d’ouverture de la 10e conférence annuelle de gestion des ressources humaines de l’Etat.

Ce 10e  rendez-vous de la CGRH est couplée à la 1re édition de la conférence des gestionnaires des Ressources humaines des Établissements publics de l’Etat.

Placée sous les thèmes : « Transition digitale et gestion des archives du personnel de l’Etat : quelles perspectives pour une meilleure contribution à la gestion des ressources humaines publiques » et « La gestion des ressources humaines des EPE : état des lieux et perspectives », cette édition a été parrainée par le ministre d’Etat, ministre en charge de la Communication Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo et co-parrainée par le ministre en charge de la Transition digitale, Aminata Zerbo/Sabané.

Dans son allocution, le ministre Bassolma Bazié a indiqué que la gestion stratégique des ressources humaines est une préoccupation majeure du Gouvernement pour accompagner la vision politique et les stratégies nationales de développement.

Il a, ainsi, rappelé la vision du Président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré qui invitait les responsables en charge des ressources humaines à plus de professionnalisme pour une maitrise des effectifs.

« Avec l’avènement des crises sanitaires et sécuritaires à travers le monde qui entrainent des bouleversements en milieu de travail, le digital donne l’opportunité de corriger les erreurs et de s’améliorer », a-t-il signifié.

Pour le Directeur général de la Fonction publique, Seidou Mocktar Ganama, représentant le Secrétaire général du ministère en charge de la Fonction publique, cette conférence va permettre de rendre compte de la situation du personnel et des actes de gestion des ressources humaines, d’identifier les défis à relever, d’arbitrer les besoins en ressources humaines, d’examiner le fonctionnement des organes consultatifs de la fonction publique et de donner des orientations ou recommandations pour une gestion saine et rationnelle des ressources humaines publiques.

A l’occasion, les experts en management des ressources humaines vont également porter la réflexion sur la gestion des ressources humaines des établissements publics de l’Etat.

Le ministre d’Etat, Bassolma Bazié, tout en félicitant les directeurs des ressources humaines des ministères, institutions et établissements publics de l’Etat, les a exhortés à faire des propositions pertinentes en vue de la redynamisation de la gestion des ressources humaines surtout dans ce contexte particulier que traverse le Burkina Faso et pour une amélioration de l’offre de service public.

DCRP/MFPTPS

Articles similaires

ENVIRONNEMENT : le plus grand trou dans la couche d’ozone jamais découvert au-dessus du pôle Nord se referme enfin

ActuBurkina

PROCESSUS DE REVISION DE LA CDN : des journalistes et des communicateurs mis à contribution

ActuBurkina

KORA 2015: LES CANDIDATURES SONT OUVERTES

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR