ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

𝗖𝗼𝗼𝗽𝗲́𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗯𝗶𝗹𝗮𝘁𝗲́𝗿𝗮𝗹𝗲 : 𝗹𝗮 𝗰𝗵𝗲𝗳𝗳𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗱𝗶𝗽𝗹𝗼𝗺𝗮𝘁𝗶𝗲 𝗯𝘂𝗿𝗸𝗶𝗻𝗮𝗯𝗲̀ 𝗲𝗻 𝘃𝗶𝘀𝗶𝘁𝗲 𝗱’𝗮𝗺𝗶𝘁𝗶𝗲́ 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝘁𝗿𝗮𝘃𝗮𝗶𝗹 𝗮̀ 𝗔𝗯𝘂 𝗗𝗵𝗮𝗯𝗶 𝗮𝘂𝘅 𝗘́𝗺𝗶𝗿𝗮𝘁𝘀 𝗔𝗿𝗮𝗯𝗲𝘀 𝗨𝗻𝗶𝘀

𝘋𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘢 𝘥𝘺𝘯𝘢𝘮𝘪𝘲𝘶𝘦 𝘥𝘶 𝘳𝘦𝘯𝘧𝘰𝘳𝘤𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘥𝘦 𝘭𝘢 𝘤𝘰𝘰𝘱𝘦́𝘳𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯 𝘦𝘯𝘵𝘳𝘦 𝘭𝘦 𝘉𝘶𝘳𝘬𝘪𝘯𝘢 𝘍𝘢𝘴𝘰 𝘦𝘵 𝘭’𝘌́𝘵𝘢𝘵 𝘥𝘦𝘴 𝘌́𝘮𝘪𝘳𝘢𝘵𝘴 𝘈𝘳𝘢𝘣𝘦𝘴 𝘜𝘯𝘪𝘴, 𝘚.𝘌.𝘔𝘢𝘥𝘢𝘮𝘦 𝘖𝘭𝘪𝘷𝘪𝘢 𝘙𝘖𝘜𝘈𝘔𝘉𝘈 𝘢 𝘴𝘦́𝘫𝘰𝘶𝘳𝘯𝘦́ 𝘥𝘶 11 𝘢𝘶 13 𝘫𝘶𝘪𝘭𝘭𝘦𝘵 2023 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘢 𝘤𝘢𝘱𝘪𝘵𝘢𝘭𝘦 𝘦́𝘮𝘪𝘳𝘢𝘵𝘪, 𝘈𝘣𝘶 𝘋𝘩𝘢𝘣𝘪. Porteuse d’un message du 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗹’𝗘́𝘁𝗮𝘁, 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗧𝗿𝗮𝗻𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻, 𝗦.𝗘. 𝗹𝗲 𝗖𝗮𝗽𝗶𝘁𝗮𝗶𝗻𝗲 𝗜𝗯𝗿𝗮𝗵𝗶𝗺 𝗧𝗥𝗔𝗢𝗥𝗘́ au Président de l’État des Émirats Arabes Unis, son Altesse Sheikh Mohamed Bin Zayed AL NAHYAN, 𝗹𝗮 𝗰𝗵𝗲𝗳𝗳𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗱𝗶𝗽𝗹𝗼𝗺𝗮𝘁𝗶𝗲 𝗯𝘂𝗿𝗸𝗶𝗻𝗮𝗯𝗲̀ a eu des échanges avec son homologue émirati, S.E.Monsieur Sheikh Shakhbout Bin NAHYAN ALNAHYAN.
Après avoir expliqué la situation qui prévaut actuellement au niveau national et les efforts de sécurisation et de restauration du territoire entrepris par le Gouvernement de la Transition, 𝗹𝗮 𝗺𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲 𝗥𝗢𝗨𝗔𝗠𝗕𝗔 a plaidé pour un accompagnement et un appui conséquent de l’État des Émirats Arabes Unis dans les domaines humanitaires, sécuritaires et de développement.
Assurant avoir pris bonne note de l’exposé de la situation réelle au Burkina Faso, le Ministre d’État émirati a indiqué que le Burkina Faso figure en bonne place des pays prioritaires pour les Émirats Arabes Unis. Il a marqué la volonté et la disponibilité de son pays à soutenir le Burkina Faso sur les plans humanitaires et sécuritaires. La question de la coopération au développement s’inscrit également dans une bonne perspective.
Pour affirmer l’engagement des autorités burkinabè à œuvrer au renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays, la cheffe de 𝗹𝗮 𝗱𝗶𝗽𝗹𝗼𝗺𝗮𝘁𝗶𝗲 𝗯𝘂𝗿𝗸𝗶𝗻𝗮𝗯𝗲̀ a transmis à son homologue, une demande d’accréditation d’un Ambassadeur du Burkina Faso auprès de l’État des Émirats Arabes Unis.
Notons également qu’au cours de cette visite, 𝗹𝗮 𝗺𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗲 𝗥𝗢𝗨𝗔𝗠𝗕𝗔 a eu des séances de travail avec le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement(FADD) ainsi que des compagnies émirati spécialisées dans le domaine des énergies renouvelables et la défense.
Le FADD dont le but est d’aider les pays en développement à atteindre une croissance économique durable a promis de réaliser au profit du Burkina Faso, trois(3) projets à caractère social à hauteur de cinquante (50) milliards de FCFA.
𝗗𝗖𝗥𝗣/ 𝗠𝗔𝗘𝗖𝗥-𝗕𝗘

Articles similaires

BURKINA : le parti Le Faso Autrement plaide pour le journaliste Damiss Ouédraogo

ActuBurkina

ANNEE 2020 : « elle s’ouvre sur fond d’incertitudes et d’insécurité… mais il existe aussi des raisons d’espérer » (Antonio Guterres)

ActuBurkina

FOOTBALL: Aristide Bancé,  nouvel entraîneur adjoint du  Williamsville athletic club

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR