A la une Culture

SEMAINE DU NUMÉRIQUE 2020 : l’intelligence artificielle comme une opportunité 

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie DABIRE a présidé ce mardi 8 septembre 2020, à Ouagadougou, la cérémonie officielle d’ouverture de la 16e édition de la Semaine du numérique. Placée sous le parrainage du  Pr Alkassoum MAIGA, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, cette édition de la Semaine du numérique se tient en mode virtuel sous le thème << intelligence artificielle : opportunités et défis >>.

Les acteurs du monde du numérique capitalisent depuis ce mardi  8 septembre 2020 et ce, jusqu’au 10 septembre 2020, les opportunités liées à l’usage des Technologies de l’information et de la communication(TIC). En effet, sur le thème << intelligence artificielle : opportunités et défis >>, les professionnels des TIC sont engagés à travers ce salon virtuel du numérique, dans un débat constructif afin d’approfondir la compréhension des uns et des autres sur l’utilisation inclusive de ces moyens  pour le bien-être des populations, a indiqué madame Hadja Fatimata OUATTARA/SANON, ministre du Développement de l’économie numérique et des postes. Dans la même veine, le Pr  Alkassoum MAIGA, parrain de la 16e édition de la Semaine du numérique, a souhaité  que ce rendez-vous soit un véritable  cadre du donné  et de recevoir où les acteurs vont être à l’ouvrage pour une réflexion capable de féconder et de produire des résultats probants au grand bonheur des  burkinabè. Toute chose  poursuit-il  qui  va   contribuer  à améliorer leur quotidien.

Soulignant les opportunités des intelligences artificielles pour les pays en développement comme le nôtre, la ministre Hadja Fatimata OUATTARA/SANON, a invité les acteurs du domaine  à saisir ces opportunités pour construire des outils innovants de sorte à réinventer l’agriculture, l’élevage et de moderniser les activités de commerce, de banques ou assurances ou encore de renforcer la sécurité de nos villes. Il faut aussi anticiper sur cette révolution sociétale que pourrait entrainer cette intelligence artificielle sur son potentiel à transformer notre vie, a-t-elle émis.

Comme opportunités, le numérique a fait ses preuves. En effet, Pour Hadja Fatimata OUATTARA/SANON, le numérique s’est présenté comme l’alternative la plus crédible pour assurer la continuité des activités économiques et de maintenir les liens sociaux pendant les moments de confinement suite à l’apparition de la COVID 19 en mars 2020 au Burkina Faso. Ce qui, à son sens a permis également de générer des dividendes pour les utilisateurs des TIC.

Intervenant depuis Kigali au Rwanda par visioconférence à cette cérémonie, le Dr Lacina KONE, président de l’Alliance Smart Africa, a indiqué que l’Afrique ne doit pas être laissée pour contre face à cette révolution du numérique. Il pense que  l’intelligence artificielle est une force motrice derrière laquelle la révolution industrielle doit s’appuyer. Smart Africa qui regroupent 30 pays dont le Burkina Faso avec plus de 800 millions de personnes, a cette ambition d’exploiter le potentiel de cette intelligence artificielle en Afrique, se réjouit-il.

Le patron de la cérémonie, le Premier ministre son Excellence Christophe Marie Joseph DABIRE a salué l’organisation de cette 16e édition de la Semaine du numérique. Il a surtout félicité l’engagement des acteurs du numérique et l’accompagnement des Partenaires techniques et financiers   dans le combat du développement économique et social. En effet, de son avis, les efforts du gouvernement vont dans le sens de l’amélioration de la qualité  de ces technologies.  Le déploiement de la fibre optique à travers les différentes régions du Burkina et la réalisation de points d’atterrissement virtuel constituent des éléments d’amélioration de la connectivité, a soutenu le Premier ministre Christophe Marie joseph DABIRE.

SIG

Articles similaires

2e SESSION ORDINAIRE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE : le budget de l’Etat gestion 2018 au menu

ActuBurkina

EXAMENS  SESSION 2019 : voici les différentes dates

ActuBurkina

ACCUSATIONS CONTRE L’EX-PM YACOUBA ISAAC ZIDA : Le mouvement plus rien ne sera comme avant invite les citoyens à la retenue

ActuBurkina

Laisser un Commentaire