A la une Société

INSECURITE ROUTIERE : des milliers d’engins saisis et plus de 37 602 500 de F CFA pour le Trésor public

La Police nationale a publié, sur sa page facebook, le bilan des actions dans le cadre de la lutte contre l’incivisme en circulation dans la région de Centre, du 31 mai au 29 juin 2016. Il ressort que 3850 engins à 2 roues ont été saisis, 224 tricycles et 202 véhicules automobiles ont été mis en fourrière.

« Durant la période du 31 mai au 29 juin 2016, la Direction Régionale de la Police Nationale du Centre (DRPN-C) a déployé deux cent cinquante (250) agents par jour sur une vingtaine de carrefours sans compter le personnel d’appui.

Au cours de cette période, trois mille huit cent cinquante (3850) engins à deux (02) roues ont été saisis, deux cent vingt-quatre (224) tricycles mis en fourrière, deux cent deux (202) véhicules automobiles ont également été mis en fourrière.

Pour ce qui est des documents saisis, on note cinq cent quarante-trois (543) permis de conduire et deux cent cinquante-quatre (254) cartes grises au cours de la même période.
Des amendes forfaitaires à hauteur de trente-sept millions six cent deux mille cinq cents (37 602 500) francs CFA ont été recouvrées et versées au Trésor Public.

La conséquence immédiate de cette opération est la réduction du taux d’accidents car de neuf cent vingt-cinq (925) cas d’accidents constatés par mois dans la ville de Ouagadougou de la période de janvier à mai 2016, on est passé à sept cent trente-cinq (735) cas constatés au mois de juin, soit une baisse d’environ 20%. Une autre conséquence est la tendance au respect du code de la route par les citoyens et la fluidité de la circulation. Enfin, il y a le fait que la population contribue à ramener les usagers qui enfreignent au code de la route et qui refusent d’obtempérer aux interpellations des Policiers sur le droit chemin.

La Police Nationale encourage de telles actions de la part des citoyens et les invite à continuer dans ce sens afin qu’ensemble nous puissions réduire l’incivisme à des proportions acceptables car jusqu’à présent, en moyenne deux cents (200) engins à deux (02) roues sont saisis par jour ; toute chose qui laisse croire que l’incivisme a encore droit de cité ».

Articles similaires

GREVE ANNONCEE DU SYNTSHA : des syndicats de la santé témoignent leur solidarité

ActuBurkina

PUTSCH DE SEPTEMBRE 2015 : le constat de la CCVC, deux ans après

ActuBurkina

VIDEO « TRANQUILOS »: le CFOP porte plainte contre Simon Compaoré

ActuBurkina

Laisser un Commentaire