A la une Sport

FBF : voici ce qu’attendent des amoureux du ballon rond du nouveau président

Une équipe d’Actuburkina a recueilli, ce mercredi 2 septembre 2020, les avis de quelques citoyens de  la ville de Ouagadougou, sur ce qu’ils attendent du nouveau président de la Fédération burkinabè de  football, Lazare Banssé. Si certains ambitionnent de voir une émergence des clubs, d’autres par contre s’insurgent contre leur gestion. Voici les attentes des supporteurs du ballon rond pour le grand bonheur du football burkinabé. Lisez plutôt !

 Issa Sawadogo

« Nous voulons qu’il soit un président dévoué »

« Nous voulons qu’il soit un président dévoué. Nous n’avons pas eu  une CAN jusqu’à présent et nous voulons qu’il travaille à ce qu’on remporte ce trophée continental. Le nouveau président doit éviter de prendre l’équipe nationale comme une chose privée. Il doit faire appel à des compétences plutôt que de faire appel aux enfants des proches et des amis car il s’agit de défendre le drapeau. La sélection des joueurs doit se faire sur la base du mérite. A mon avis, c’est la seule option qui puisse nous amener à un sacre continental avec une Coupe d’Afrique des nations (CAN). »

Adama Ilboudo

« Moi j’aspire à l’organisation d’une nouvelle CAN »

« J’attends du président nouvellement élu, une refondation totale de l’équipe nationale. Cette idée nécessite qu’il fasse un travail de détection   de jeunes talents, peu importe là où ils se trouvent, les former puis les placer dans l’équipe nationale. Il faut le dire, notre équipe nationale est vieillissante. Les joueurs sont fatigués et ils ne peuvent plus apporter grand-chose. Ils ont fait leur preuve et nous n’attendons plus rien d’eux que leurs riches expériences. En plus, depuis 1998,  le Burkina Faso n’a plus organisé de CAN. Le nouveau président doit s’atteler à l’organisation d’une nouvelle CAN mais avant tout, il doit travailler à avoir une équipe nationale dynamique pour qu’on n’ait pas à organiser la compétition et ne pas faire bonne figure. »

Adama Rouamba

« J’attends qu’il travaille de concert avec son challenger Amado Traoré »

 

« Je tiens à féliciter le nouveau président pour son élection à la tête de la fédération. Car, à mon avis, c’est la démocratie qui a triomphé. Mais je tiens à souligner qu’on a changé de président mais en réalité, c’est toujours le système Sangaré qui est là avec une nouvelle équipe à la fédération. Lazare Banssé doit fournir beaucoup d’efforts. Je souhaite qu’il ait une vision claire pour le football burkinabè. Les chantiers sont énormes et il doit travailler à rehausser le niveau de notre championnat. A mon sens, tout dérive du championnat national. On ne peut pas avoir une bonne équipe nationale sans mettre, en amont, l’accent sur le championnat. Nous voyons que les internationaux ne veulent pas se donner à fond quand ils jouent pour l’équipe nationale. Ils craignent de se blesser au risque de compromettre leur carrière. Or, dans le championnat national, on a de la matière capable de défendre les couleurs de l’équipe nationale, s’ils sont dans de bonnes conditions. Le nouveau président doit travailler à l’amélioration des conditions de vie et de travail des acteurs du football. Ce qui implique nécessairement une augmentation des  gains à l’issue des différentes compétitions afin que le championnat soit plus attractif et plus compétitif dans la sous-région. Nous attendons de lui aussi qu’il travaille de concert avec son challenger Amado Traoré qui dispose aussi de bonnes idées dans son programme pour le bonheur du football burkinabè. Si Lazare Banssé arrive à relever ce défi, nous allons l’applaudir. »

Hamado Kafando

« Lazare Banssé doit cultiver l’union autour de lui »

 

« Le nouveau président élu doit plutôt chercher à cultiver l’union autour de lui et éviter les règlements de comptes. Le problème de notre football aujourd’hui, ce n’est pas un problème d’homme de qualité, mais plutôt un problème de management. C’est pourquoi, j’exhorte le  nouveau président à privilégier  un travail de consensus et de dialogue. Il ne doit pas se contenter des enfants qui se trouvent dans les villes pour assurer la relève. Il doit aller dans les provinces pour dénicher les talents bruts des pauvres gens qui peuvent nous être très utiles s’ils sont bien encadrés. Il doit prendre en compte toutes les couches sociales car pour moi, la situation de précarité d’un individu ne doit pas constituer un frein à son apport pour le rayonnement de notre football. »

Ousmane Nana

« Le nouveau président doit travailler à accroitre le budget annuel que la FBF alloue aux clubs »

« Le nouveau président doit mettre l’accent sur les clubs. Il doit être très regardant sur leur fonctionnement parce qu’à mon humble avis, les gens ne travaillent pas dans les clubs. Les dirigeants préfèrent se remplir les poches, construire des immeubles avec les fonds alloués aux clubs. Pour moi, il doit s’attaquer à la gestion des fonds. Il faut un travail d’assainissement profond au sein des clubs et situer les responsabilités. Pour finir, la fédération doit accroitre le budget annuel qu’elle alloue aux clubs dont, il faut le préciser, la majorité n’a pas d’autres sources de financement pour leur fonctionnement. »

Michel Natama

« Lazare BANSSE doit nous apporter la coupe d’Afrique »

« Nous attendons de lui qu’il soit un président digne et intègre. Il est le président de l’instance suprême du football national et nous avons confiance en lui. Nous voulons l’avancée du football national. Plusieurs maux minent le football burkinabè,  à savoir la mauvaise gestion des clubs, le paiement irrégulier des salaires dans certains clubs. En effet, le nouveau président doit travailler en tandem avec tous ceux qui peuvent apporter leur contribution, à éradiquer ces mauvaises pratiques de notre football national. Avec Sita Sangaré, nous avons été vice-champion en 2013 et on a remporté la médaille de bronze en 2017. Lazare Banssé doit nous apporter la coupe d’Afrique des nations sinon se serait inadmissible. »

Des propos recueillis par Didèdoua Franck ZINGUE et Désiré ILBOUDO (Stagiaire)

Articles similaires

BILAN DES ATTAQUES DE OUAGADOUGOU: 29 morts et 31 blessés

ActuBurkina

DJIBO: le poste de police attaqué par des assaillants

ActuBurkina

PRESENTATION DES VŒUX DES CORPS CONSTITUES : la cérémonie reportée à une date ultérieure

ActuBurkina

Laisser un Commentaire