A la une Société

COTE D’IVOIRE : une journée nationale du souvenir et du pardon, instituée

Le Conseil des ministres du 5 août 2020 a décidé de l’instauration d’une  journée nationale du pardon et du souvenir, le 16 décembre de chaque année, en commémoration des victimes de toutes les crises meurtrières traversées par le pays.

C’est le Conseil des ministres du 5 août qui l’a décidé. Désormais, chaque 16 décembre,  sera commémorée la  journée nationale du pardon et du souvenir.  Une décision  en souvenir de la journée du 16 décembre 2010 au cours de laquelle des affrontements entre militants et sympathisants des deux candidats du deuxième tour de l’élection présidentielle ont fait de nombreuses victimes devant le siège de la RTI à Abidjan Cocody. Selon le ministre Sidi Touré, porte-parole du gouvernement, l’institution de cette journée nationale est « une exhortation de l’ensemble des Ivoiriens et des habitants de la Côte d’Ivoire au pardon réciproque afin d’honorer sans discrimination, la mémoire de toutes les victimes des différentes crises survenues dans notre pays, de façon à nous préserver contre la répétition de ce passé douloureux ». A ce titre,  le Conseil des ministres a annoncé la réalisation prochaine d’un mémorial national ainsi que des mémoriaux régionaux, « afin que les victimes ne soient jamais oubliées ».

 

Articles similaires

AFRIK PAG-BA : la 1re édition prévue du 2 au 9 mars prochain

ActuBurkina

VIE POLITIQUE: l’Alliance des démocrates pour le développement officiellement présenté

ActuBurkina

Gouvernance Kaboré: l’UAS dénonce une remise en cause des libertés syndicales

ActuBurkina

Laisser un Commentaire