ActuBurkina
A la une Société

VENTE D’ARTICLES MILITAIRES A DES CIVILS : la mise en garde du ministère de la Sécurité

Dans un communiqué rendu public ce 24 avril 2018, le ministère de la Sécurité informe que  la vente d’articles militaires à des personnes civiles est « strictement interdite sur toute l’étendue du territoire ». Par conséquent, il rappelle aux commerçants s’adonnant « à l’importation et à la vente d’équipements destinés en principe aux Forces de Défense et de Sécurité tels que des ceinturons, des rangers couleurs « terre du Burkina », des tenues militaires et des fourreaux de pistolets de guerre », à s’abstenir de le faire auquel cas ils « s’exposent à des sanctions conformément aux textes en vigueur ».

Le ministre tient à rappeler qu’ « au regard des menaces terroristes et de la recrudescence des actes de grand banditisme », il sait  compter « sur la compréhension de tous afin de permettre aux personnels militaires et paramilitaires d’accomplir convenablement leurs missions ».

 

 

Articles similaires

LOROUM : des terroristes neutralisés, de l’armement récupéré et des moyens roulants détruits

ActuBurkina

LITTERATURE : l’Américain Bob Dylan remporte le prix Nobel 2016

ActuBurkina

PROCES LOOKMANN SAWADOGO : des organisations apportent leur soutien constant au journaliste

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR