ActuBurkina
A la une Société

Projet de bitumage de la RN 15 : Les riverains disent non à la déviation de la route

Le trafic routier de la Route nationale 15 hauteur du barrage de Koulwoko, la frontière entre la province du Kouritenga et celle du Namentenga a connu une perturbation dans la matinée du 11 décembre 2022. Les riverains de la cette route sont sorties pour disent –ils, s’opposer à la décision de dévier le bitumage de la RN 15 dont l’itinéraire initial est Sapaga-Pouytenga-Kalwartenga-Kampélsé- Zougou- Pissi- Niéga- Boulsa.

Plus de quatre heures d’horloge, dans la matinée du 11 décembre 2022, les riverains de la RN 15 ont bloqué le trafic routier à la hauteur du barrage de Koulwoko, la frontière entre la province du Kouritenga et celle du Namentenga. Les populations disent non à une quelconque déviation de la RN 15. En effet selon les manifestants, à travers la voie de Djibrila Sanfo, président du « Mouvement non à la déviation de la RN 15 », le bitumage de la route avait été décidé en conseil des ministres, selon l’itinéraire ci-après : Sapaga-Pouytenga-Kalwartenga-Kampélsé- Zougou- Pissi- Niéga- Boulsa.

Djibrila Sanfo, président du « Mouvement non à la déviation de la RN 15 »

Et sous le magistère du président Roch Marc Christian Kaboré, il a été décidé d’un changement d’itinéraire Sapaga-Pouytenga-Kando-Komséogo-Salogo-Kodomendé-Boulsa. Une décision qui a suscité l’indignation des populations concernées. A en croire Djibrila Sanfo, c’est après plusieurs manifestions des populations, qu’une audience leur a  été accordée par Eric Bougouma, ministre des infrastructures d’alors. A l’issue de l’audience, le ministre Bougouma  a rassuré que la route garderait son itinéraire initiale. Selon les explications des manifestants, une somme de 500 000 F CFA avait été donnée au cours de l’audience par le ministre, pour un rafraichissement. Une somme qui, toujours selon les explications des manifestants ladite somme a été remise au ministre comme étant une contribution des populations pour le bitumage de la route.

Une vue des cars immobilisés

Contre toute attente, le 17 novembre 2022, une réunion présidée par le Haut-commissaire de la province du Namentenga, à laquelle des délégations des villages de Kampélsé-Zougou,  Pissi et Niéga ont pris part, il a été fait mention que la RN 15 connaitra un nouvel itinéraire, et cette fois-ci, elle devrait dévier à partir de Kalwartenga, soit à 2 km de Soalga- Tanga- Neem-Beguedin sur la digue de Sanghin jusqu’à Boulsa.

Les Populations disent non à toute déviation et veulent que le plan initial soit scrupuleusement respecté soit respect. Elles appellent toutefois les autorités à se pencher sur la question et  les aider parce que c’est une voie qui existe depuis plus de 200 ans et construite à la sueur de leurs aïeux. Cette route confient t’elles, permet le désenclavement des villages environnant et permet un bon déroulement des activités commerciales des bon nombre de femmes de jeunes de la localité.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 16 OCTOBRE 2019

ActuBurkina

HEMICYCLE : les mandats des 127 députés de la huitième législature validés    

ActuBurkina

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR