ActuBurkina
A la une Société

INONDATIONS DU 18 MAI A OUAGA : la solidarité de l’UPC aux populations touchées

A travers  cette déclaration ci-dessous, le groupe municipal Union pour le progrès et le changement (UPC)  exprime sa solidarité aux populations touchées par les  inondations du 18  mai à Ouagadougou et propose des actions afin d’éviter le phénomène.

« Le Groupe Municipal UPC de Ouagadougou manifeste sa solidarité et sa compassion aux populations de Ouagadougou, touchées par les inondations du 18 mai 2017. Un tour de la ville de Ouagadougou nous a permis de constater qu’aucun arrondissement n’a été épargné. Des biens matériels ont étés endommagés et le pire était à craindre dans certains quartiers. Il est désolant que, dès les premières pluies, Ouagadougou, « la ville lumière » se retrouve les pieds dans l’eau.

Ces problèmes d’inondations, qui nous touchent tous, ne pourront trouver de solutions que si le Gouvernement et les autorités municipales de Ouagadougou prennent conscience de ceci :

– les actions populistes de curage des caniveaux à elles seules sont insuffisantes ;

– les travaux de réaménagements des canaux d’évacuations des eaux de Ouagadougou doivent être accélérés ;

– une étude pour le curage des barrages de Ouagadougou doit être entrepris dans les meilleurs délais ;

– le curage des barrages de Ouagadougou doit être inscrit dans les  priorités de la commune.

Notre proposition d’inscrire dans le budget 2017 une étude sur le désensablement des barrages reste d’actualité, malgré le fait que cette proposition a été rejetée.

Le Groupe municipal UPC de Ouagadougou espère que le Gouvernement et les autorités municipales mettront tout en œuvre pour apaiser l’angoisse des populations de Ouagadougou, suscitée par ces premières pluies. Nous espérons que notre appel sera entendu et suivi, mais nous ne doutons pas que, comme d’habitude, on l’interprétera comme une action de campagne politique ».

Ouagadougou, le 19 mai 2017

Le Président du Groupe municipal UPC

Jean Léonard BOUDA

 

Articles similaires

L’UAS AU PRESIDENT DU FASO SUR LA CRISE A SOPATEL SILMANDE : « nous ne pourrons plus faire retarder ou suspendre toute initiative de lutte des travailleurs »

ActuBurkina

SOUM : deux gendarmes blessés dans une embuscade

ActuBurkina

Massacre du 28 septembre 2009 en Guinée: l’ouverture du  procès annoncée pour  le 28 septembre prochain

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR