ActuBurkina
A la une Santé

Forum pharmaceutique de Ouagadougou: Pour l’accès aux médicaments de qualité

Les acteurs et  spécialistes de médicament ont ouvert hier jeudi, les travaux de la dix-neuvième édition du Forum pharmaceutique international (FPI), dans la capitale burkinabè, en vue de favoriser l’accès des produits de qualité, à la population africaine.

 «L’accès aux soins de qualité a toujours été une préoccupation constante de l’homme pour sa survie»,  a affirmé le représentant du président du Faso, le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba.

Le Premier ministre s’exprimait hier  jeudi, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la dix-neuvième édition du forum pharmaceutique international(FPI).

Pour cette édition 2018, le forum est placé sous le thème : «Le développement de l’industrie pharmaceutique et l’accès universel aux médicaments de qualité en Afrique» dans l’optique de donner une réponse sanitaire, devant un monde confronté à tout genre de maladies.

Le rendez- vous de Ouagadougou va regrouper 1500 participants, venus de 25 pays de l’Afrique et de l’Europe.

Paul Kaba Thiéba, a expliqué que  le thème du forum interpelle les autorités sur la nécessité de promotion des soins de santé à travers l’accès aux médicaments de qualité pour la population.

Le  Président du comité d’organisation,  Dr Alfred Sanwidi, a souligné que les échanges de trois jours vont permettre aux acteurs et spécialistes de santé, de relever le défi du droit d’accès durable des populations à des médicaments de qualité et à des prix abordables.

 De son avis, 30 communications repartis en trois panels seront axés sur le développement de l’industrie pharmaceutique, de l’assurance maladie universelle en Afrique et de la lutte contre le fléau des médicaments illicites.

Dr Sanwidi a signalé la création d’un pharmapôle qui servira  d’un pôle d’excellence pour la recherche et de lieu d’implantation des industries pharmaceutiques.

«Le forum doit être un moment de remise en cause, de partage d’expériences, d’enrichissements mutuels avec comme exigences la satisfaction du patient, dans le respect des valeurs qui gouvernent notre profession», a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, le Secrétaire permanent (SP) du FPI, Dr Christophe Ampoam, a  indiqué que l’esprit du forum est de créer un cadre approprié  de réflexions pour les pharmaciens de l’Afrique.

A en croire, le SP du FPI, c’est une opportunité pour eux de consolider le monopole pharmaceutique dans l’intérêt de la santé publique.

Créé en 1999, à Yaoundé(Cameroun), le FPI fait de la disponibilité et de l’accessibilité des produits pharmaceutiques en Afrique, son cheval de bataille.

Agence d’Information du Burkina

Articles similaires

Niger: la Cour de justice de la Cédéao ordonne la libération de Mohamed Bazoum

ActuBurkina

business Sommet des BRICS : Lula et Xi Jinping sont déjà en Afrique du Sud

ActuBurkina

Autonomisation de la femme : Le Chef de l’Etat reçoit une délégation du projet SWEDD

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR