ActuBurkina
A la une Société

CENTRAFRIQUE : Bozizé fils en liberté provisoire après quelques jours de détention

Jean-Francis Bozizé, le fils de l’ex-président centrafricain François Bozizé,   a été entendu  hier 9 août par un juge d’instruction avant d’être remis en liberté provisoire.

Interpellé dans la matinée du vendredi 5 août par une unité de police de la mission ousienne en Centrafrique (Munisca) avant d’être remis aux autorités centrafricaines,  Jean-Francis Bozizé, fils de l’ex- président, François Bozizé, a été  auditionné  pendant plusieurs heures à la SRI (Section de Recherches et d’Investigations), le mardi 9 août ,  avant d’être remis en liberté provisoire. Toutefois, il lui est  formellement  interdit  de quitter le territoire centrafricain.

Agé d’une quarantaine d’années,  Jean-Francis Bozizé a été ministre de la Défense de son père jusqu’à fin 2012. Il lui est reproché des détournements de deniers publics lorsqu’il était aux affaires, mais aussi son rôle dans les exactions – tortures, complicité d’assassinat, etc. – commises par les milices chrétiennes anti-balaka réputées proches de son père durant la crise qu’a traversé le pays ces trois dernières années.

Tout comme son père, Francis Bozizé fait l’objet depuis mars 2014 d’une sanction des Nations Unies, notamment l’interdiction de voyager. Son nom est aussi cité dans un mandat rendu public en 2013 par le pouvoir de la Séléka.

AL CAPPUCCINO

Articles similaires

Fifa: la succession de Sepp Blatter, une décision presque géopolitique

ActuBurkina

MATCH RCK-USMA : la sanction de la CAF est tombée

ActuBurkina

Campagne présidentielle de Marine Le Pen : le RN visé par une enquête pour financement illégal en 2022

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR