ActuBurkina
A la une Société

Burkina : la Coalition Burkina Horonya   pour soutenir la transition

La Coalition Burkina Horonya (CBH) a tenu sa toute première assemblée générale ce 13 septembre 2022,  à Ouagadougou. Constituée d’une cinquantaine d’OSC et de personnes ressources, les premiers responsables de la coalition disent  avoir pour objectif de soutenir la transition, promouvoir la réconciliation et la cohésion sociale ainsi que le patriotisme. La cérémonie a eu lieu en présence de responsables coutumiers et religieux, d’élus nationaux et de délégations d’associations sœurs.

 

Coalition Burkina Horonya (CBH). C’est le tout nouveau-né des Organisations de la société civile. Portée sur les fonts baptismaux par une cinquantaine d’OSC et de personnes ressources, « Horonya » a pour objectif de soutenir la transition. Les membres du directoire de coalition sont constitués, pour la plus part, de visages bien connus de la scène politique et d’OSC. Pour le coordonnateur de la coalition, Alpha Yago, ancien secrétaire national chargé de la jeunesse du CDP, Burkina Horonya est né pour soutenir les actions de la transition, promouvoir la réconciliation et la cohésion sociale et enfin promouvoir le patriotisme. Selon lui, l’avènement du MPSR suite à  la démission contrainte du président Kaboré a été accueilli avec soulagement dans la grande majorité de la population.

Pour lui, la feuille de route présentée par les nouvelles autorités avec à sa tête le président Damiba, mérite d’être soutenue. Selon Alpha Yago, au regard de la situation que traverse le Burkina Faso, soutenir la transition n’est pas une option, mais un impératif catégorique. Et la coalition Burkina « Horonya » qui signifie fierté, dignité, loyauté, intégrité, s’est donnée pour mission de fédérer les associations et  les personnes ressources qui partagent les mêmes visions que le MPSR. C’est pourquoi, le coordonnateur invite la population à faire bloc derrière le président Damiba car, à l’en croire, l’échec de cette transition n’est pas envisageable. De ses explications, promouvoir la réconciliation et la cohésion sociale relève d’une question de bon sens et l’amour de la Patrie doit habiter tous les Burkinabè. Sur les valeurs d’intégrité, de patriotisme, de loyauté et de fierté, Alpha Yago est catégorique : « ce sont des valeurs propres aux Burkinabè et c’est pourquoi la CBH entend mettre au goût du jour,  ces valeurs, de les revaloriser et les promouvoir ».

Il a, en outre, indiqué que la page critique que traverse le Burkina Faso, exige la promotion du patriotisme. « Le vrai patriotisme, le patriotisme authentique allie authenticité et conviction », a-t-il insisté. Il a profité voler dans les plumes de certaines OSC qui,  sans les citer nommément,  font la promotion d’un « faux patriotisme, voire  tronqué ».

Selon le représentant des personnes ressources, Papy Raymond Dagba, « notre pays doit retrouver ses valeurs d’antan ». C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, « des jeunes, tous leaders d’associations, se sont donnés pour défi de s’unir à travers la CBH afin de soutenir le président Damiba ». A en croire Raymond Dagba, « lorsqu’un souverain  arrive avec un message de paix, il ne peut être qu’un élu de Dieu ».

Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

Lutte contre le terrorisme : Le ministre délégué Sana encourage les Forces combattantes du Centre-Est

ActuBurkina

SCANDALE CHARBON FIN: l’UPC pour un aboutissement du procès avec des « répressions exemplaires »

ActuBurkina

Ouagadougou : 341 cartons de poulets avariés, saisis par la CNLF à Samandin

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR