ActuBurkina
A la une Société

ATTAQUES TERRORISTES AU BURKINA : le MPRSCA invite les populations à une union sacrée

Le Mouvement plus rein ne sera comme avant (MPRSCA) a animé une conférence de presse ce 16 septembre 2018 à Ouagadougou, au cours duquel il a abordé la situation sécuritaire que connait le pays, le projet de référendum, la marche du CFOP prévue le 29 septembre et le procès du putsch manqué de septembre 2015 qui bat son plein.

A l’occasion du 3e  anniversaire du coup d’état manqué de septembre 2015, le MPRSCA a animé une conférence de presse  au cours de laquelle il a exhorté les uns et les autres à plus de vigilance pour la suite du procès qui bat son plein.  Claude Ouédraogo, coordinateur du MPRSCA et ses camarades ont félicité,  loué le courage et la patience dont ont fait preuve les parents des victimes jusque-là. « Le MPRSCA les exhorte à tenir haut le flambeau jusqu’à ce que justice soit rendue. Victimes et parents de victimes, tant qu’il n’y a pas de justice pour le peuple, il ne peut y avoir de paix…», a-t-il indiqué. Le mouvement a, à l’occasion de ce 3e anniversaire,  déploré l’absence des membres du gouvernement au cimetière municipal de Gounghin où sont enterrées les victimes.

Concernant les attentats terroristes, le MPRSCA a invité les Burkinabè à faire bloc commun pour bannir ce fléau. « Nous invitons les Burkinabè à une union sacrée pour la défense de la mère patrie. Il faut que la classe politique burkinabè  prenne son bâton de pèlerin pour parcourir les villes et campagnes pour sensibiliser nos braves populations en les invitant à collaborer avec les forces de défense et de sécurité dans cette lutte contre le terrorisme et le grand banditisme »,  a affirmé M. Ouédraogo.

S’agissant de l’organisation d’un  référendum pour un passage à la 5e république, le coordinateur a invité  la classe politique à  recourir à la voie parlementaire pour son adoption et que les fonds prévus soient reversés  sur  le budget de  la défense pour la sécurisation du territoire national.

A la question de savoir si le MPRSCA est pour ou contre la marche du CFOP prévue pour le 29 septembre 2018, Claude Ouédraogo et ses camarades ont salué l’initiative tout en la jugeant  inopportune. Ils  ont invité le chef de fil de l’opposition à  engager avec le gouvernement, des débats républicains  sur les sujets qui le poussent opposition à manifester.

Olivia NANA

(Stagiaire)

Articles similaires

FETE NATIONALE DU BURKINA FASO: Voici le message de Michel Kafando

ActuBurkina

RECONCILIATION NATIONALE: la CODER a un an

ActuBurkina

ATTAQUE DE LA BASE MILITAIRE DE N’DOTRÉ : l’état major annonce trois (3) morts du côté des assaillants

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR