A la une Politique

LEGALISATION DE LA POLYGAMIE EN GUINEE : Alpha Condé refuse de promulguer la loi

Le 29 décembre, les députés guinéens se sont prononcés en faveur de la légalisation de la polygamie. Toute chose ayant provoqué la colère du  président Alpha Condé qui a aussitôt déposé une demande de relecture de la loi.

La légalisation de la polygamie adoptée le 29 décembre 2018  par le Parlement divise l’opinion guinéenne. Parmi les opposants à cette nouvelle loi, le chef de l’Etat himself. Il  a refusé de promulguer la loi organique et a adressé, le 4 janvier, un courrier au Parlement invitant les députés à une seconde lecture du texte. Mais cette demande présidentielle  sera-t-elle entendue par les députés ?

En effet, « il faudrait désormais la majorité absolue pour aller contre la volonté présidentielle et maintenir le statu quo actuel » mais Alpha Condé « peut compter sur la difficulté à réunir le seuil des deux tiers des députés, 76 sur les 114 », a indiqué Jeuneafrique qui cite un juriste.

Cependant, note le confrère, même au sein de la mouvance présidentielle, il s’est trouvé 37 députés des groupes parlementaires du RPG Arc-en-ciel (mouvance présidentielle) et de l’Alliance des républicains – de l’opposant Sidya Touré – qui ont voté en faveur de la légalisation de la polygamie lors du vote du 29 décembre. Et seulement trois députés du principal parti d’opposition, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), qui se sont prononcés contre.

AL CAPPUCCINO

Articles similaires

MALI: l’opposition rejette les propositions de la Cédéao et exige la démission du président

ActuBurkina

COVID-19 au Burkina : 0 nouveau cas à la date du 24 août

ActuBurkina

JUSTICE: « la magistrature burkinabè n’a jamais autant reculé… », s’indigne le Syndicat des magistrats

ActuBurkina

Laisser un Commentaire