ActuBurkina
A la une Politique

VIE POLITIQUE: l’Alliance des démocrates pour le développement officiellement présenté

Le bureau exécutif provisoire de l’Alliance des démocrates pour le développement (ADD) a animé  une conférence de presse ce 26 juillet 2017,  à Ouagadougou. Objectif : présenter  officiellement le parti à l’opinion nationale et internationale.

Un nouveau parti politique est né au Burkina. Il s’agit de l’Alliance des démocrates pour le développement (ADD)  dont les premiers responsables étaient face aux hommes de média, ce 26 juillet pour présenter le dernier-né des partis politiques. Selon le vice-président de l’ADD,  Ibrahim Lankoandé, le parti a été créé depuis le 11 mars 2016 et  entend entre autres concourir à la conquête du pouvoir d’Etat, contribuer à l’animation de la vie politique nationale, sensibiliser et former les citoyens à l’animation de leur niveau politique, contribuer aux décisions  politiques nationales contribuer et renforcer la démocratie au plan national. Se réclamant de la social-démocratie, l’ADD est affiliée à la majorité présidentielle et soutient le programme du président Roch marc Christian Kaboré.

A la question de savoir pourquoi avoir attendu après un an et quatre mois pour se présenter officiellement,  le président provisoire de l’ADD,  Moussa Traoré, répond : «nous avons pris notre temps pour travailler dur et asseoir nos structures et nous sommes présents dans 30 provinces. Pendant ce temps,  nous avons tenu cinq grandes assemblées générales,  chose qui n’est facile à réaliser quand on sait qu’ il y a des partis plus anciens que le nôtre qui n’ont  pas  encore tenu  une assemblée générale ».

Par ailleurs, le parti organisera, les 28 et 29 juillet prochains, son 1er congrès au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC). Ainsi,  la 1re journée sera consacrée aux travaux en commissions et en sous-commissions et à l’élection des membres du Bureau exécutif national. Quant à  la 2e journée, elle sera  réservée à la cérémonie d’ouverture d’intervention, aux travaux en plénière avec adoption des différentes résolutions et motions et à la cérémonie de clôture.

Willy SAGBE

(Stagiaire)

 

Articles similaires

Perturbation de la campagne cotonnière : la Sofitex porte plainte contre 77 agriculteurs

ActuBurkina

PROGRAMME DES PROJECTIONS DU MARDI 26 FEVRIER

ActuBurkina

Divagation des animaux à  Ouagadougou : environ 450 bêtes mises en fourrière

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR