ActuBurkina
A l'etranger A la une Société

Royaume-uni: Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, bientôt en liberté après un accord avec la justice américaine

Après des années de saga judiciaire, le lanceur d’alerte australien et fondateur de WikiLeaks Julien Assange est sorti de prison au Royaume-Uni et devrait retrouver la liberté mercredi après avoir plaidé coupable devant un tribunal américain.

Poursuivi pour avoir exposé au grand jour des centaines de milliers de documents confidentiels américains, cet informaticien australien âgé de 52 ans doit comparaître mercredi à 09H00 locales (mardi 23H00 GMT) devant un tribunal fédéral des îles Mariannes, territoire américain du Pacifique, selon des documents judiciaires rendus publics dans la nuit de lundi à mardi.

Après avoir quitté le Royaume-Uni lundi depuis l’aéroport londonien de Stansted, selon WikiLeaks, l’avion de Julian Assange s’est posé à Bangkok mardi autour de 12H30 (05H30 GMT) pour une escale technique et devait redécoller en soirée pour l’île de Saipan, capitale des Mariannes.

Julian Assange « sera un homme libre une fois l’accord (de plaider coupable, ndlr) validé par le juge », ce qui arrivera « demain » mercredi, a déclaré mardi depuis l’Australie son épouse Stella à la BBC.

Comme l’indiquent les documents judiciaires, le fondateur de WikiLeaks accepte de plaider coupable d’un chef d’accusation, relatif à « l’obtention et la divulgation d’informations sur la défense nationale », selon Stella Assange.

Julian Assange est désormais poursuivi pour un seul chef (« complot pour obtenir et divulguer des informations relevant de la défense nationale »), selon les documents judiciaires qui citent également sa complice, la militaire américaine Chelsea Manning, à l’origine de cette fuite massive…

Julian Assange devrait être condamné à 62 mois de prison, déjà purgés en détention provisoire à Londres, ce qui lui permettrait de regagner libre son Australie natale.

TV5  Monde

Articles similaires

LOROUM DANS LE NORD: cinq soldats tués, quatre portés disparus dans une attaque (AIB)

ActuBurkina

RECONCILIATION NATIONALE : une délégation des chefs peuls de l’Est chez Zèph

ActuBurkina

3E CONGRES ORDINAIRE DU SYNACIT : une nouvelle équipe mise en place pour relever les défis

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR