ActuBurkina
A la une Société

Retraités du Burkina Faso : le Ministre Bassolma Bazié prête une oreille attentive à leurs préoccupations

Résolument engagé dans la recherche de solutions pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents du public et du privé ainsi que de l’ensemble des populations, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, a répondu à l’appel des retraités du Burkina Faso, dans l’après-midi du vendredi 23 septembre 2022, au siège de leur association, sise à Antoine Nanga.

Face au ministre Bazié, le Président de l’Association des retraités du Burkina Faso, Boureima Ouédraogo, a égrainé un chapelet de préoccupations. Il s’agit essentiellement de l’augmentation de la pension civile dont les retraités du secteur privé n’ont pas encore bénéficié, de la construction des centres de gériatrie, et de la représentativité des retraités au sein du Conseil d’administration de la Caisse Autonome de Retraite des Fonctionnaires (CARFO).

 « Nous ne sommes que des observateurs dans notre propre maison, nous n’avons pas le droit au vote et nous ne participons pas aux différentes commissions spécialisés ; pourtant au sein de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) cette question est levée » a souligné le Président Ouédraogo pour mieux expliquer l’esprit de la dernière préoccupation.

L’oreille attentive, le regard respectueux et la voix basse mais pleine de sincérité, le ministre Bazié répond : « je suis venus à vous pour éviter que vous fassiez le déplacement jusqu’à mon bureau. Vous êtes des personnes si valeureuses pour la Nation au regard de votre sacrifice immense dans la construction de notre pays. J’ai pris à bras le corp vos préoccupations depuis notre première rencontre et j’ai aussitôt donné des instructions à la CARFO et à la CNSS, de diligenter non seulement les travaux de finition du centre de gériatrie de Ouaga, mais aussi la pose de la première pierre du centre de gériatrie de Bobo dont la cérémonie est prévue pour le 02 octobre 2022 ».

Et le ministre de poursuivre : « je porterai vos préoccupations très prochainement au Premier ministre et plaiderai votre cause. Déjà, j’ai entamé des démarches auprès des partenaires financiers. Toute personne de bonne volonté qui se montrera disposer à aider les personnes du 3ème âge, nos portes sont ouvertes ».

Et le Directeur de cabinet, Mohamed Sawadogo de renchérir : « le Ministre a donné également des instructions au Fonds National d’Appui aux Travailleurs Déflatés et Retraités (FONADR), pour prendre en compte d’autres préoccupations concernant les retraités du public et du privé ».

Au sortir de l’audience, comme en prière, les retraités formulent au ministre Bazié : « vous êtes un homme de parole depuis le mouvement syndical. Aujourd’hui ministre, nous on vous croit encore et restons confiants que vous êtes toujours aux côtés des faibles. Puisse Dieu vous aider à toujours aider les populations ».

DCRP/MFPTPS

Articles similaires

BEPC, BEP et CAP SESSION 2019 : 316 124 candidats en lice

ActuBurkina

Nayala: des édifices publics incendiés par des hommes armés

ActuBurkina

Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 07 septembre 2022

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR