ActuBurkina
A la une religion

Religion :Les 7e journées de la jeunesse catholique sont ouvertes aux autres religions (Aumônier)

Les 7e Journées de la jeunesse catholique du Burkina Faso, prévues du 1 au 5 août 2018 à Ouagadougou, sont ouvertes cette édition, aux autres religions et aux pays africains, a annoncé mercredi, l’aumônier Valery Sakougri.

L’aumônier national de la jeunesse catholique du Burkina Faso,  Abbé Valery Sakougri a annoncé mercredi, lors d’un point de presse, que près de 10 milles jeunes issus de toutes les confessions religieuses du pays et d’Afrique, participeront aux 7e  Journées de la jeunesse catholique (JNJ) 2018, prévues du 1er au 5 août.

«La belle nouveauté de l’édition de cette année est son ouverture non seulement aux jeunes des autre confessions religieuses, mais aussi aux autres pays d’Afrique de l’ouest et d’ailleurs », a déclaré Abbé Valery Sakougri.

Les JNJ concernent essentiellement les jeunes catholiques du Burkina, du Niger, du Mali, Du Togo, du Ghana, du Nigéria, du Sénégal. Les jeunes des autres confessions religieuses sont invités, a-t-il ajouté

Selon lui, l’objectif général de ces journées est de «contribuer à l’éveil de conscience et à l’engagement des jeunes à la cohésion sociale et à la consolidation de la paix », d’où le thème «Recherche la paix dans le pays où je t’ai établi,  Jérémie : 29,7».

D’après l’aumônier, les JNJ visent également à réfléchir sur le rôle et la responsabilité des jeunes à la construction de la paix et la cohésion sociale, à inculquer les valeurs religieuses et africaines de promotion de la paix aux jeunes, à favoriser le dialogue interreligieux et interculturel et l’intégration africaine.

Afin d’atteindre ces objectif,  des activités seront menées dont des séances de prière, des catéchèses, des causeries, des conférences publiques, des échanges entre les jeunes et des personnes avisées,  un concert religieux et une foire, a dit Abbé Valery Sakougri.

 Les JNJ sont une rencontre de foi et s’inspirent des Journées mondiales de la jeunesse, confiées aux jeunes par le pape Saint Jean Paul II en avril 1984, a affirmé le Cardinal Philippe Ouédraogo.

 Le Burkina a commencé les JNJ en 2000 et elles se font chaque trois ans dans une des diocèses du pays.

Les JNJ 2018 dont la participation est de 5000 FCFA  par jeune, débutent le 1eraoût et  se fermeront le dimanche 5 août 2018 avec la pose de la première pierre du monument de la Jeunesse et une messe au stade du 4 Août, a rappelé Abbé Sakougri.

Agence d’Information du Burkina

Photo d’illustration

Articles similaires

ENQUÊTE SUR LES CRIMES DE GUERRE : Washington sanctionne Fatou Bensouda

ActuBurkina

Jeux de la Francophonie 2023 : Le burkinabè Hugues Fabrice Zango décroche la médaille d’or en triple saut

ActuBurkina

Terrorisme : le Chef de l’État loue la bravoure et la témérité d’un VDP gravement blessé au front

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR