ActuBurkina
A la une Santé

JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG 2020 : le  message de la ministre Claudine Lougué

A l’instar des autres pays du Monde, le Burkina Faso célèbre ce 14 juin 2020, la Journée mondiale du donneur de sang (JMDS) sous le thème « Du sang sécurisé pour sauver des vies ». Le slogan retenu est « Donner son sang pour améliorer la santé dans le monde ».

La réalisation de transfusions sanguines sécurisées est une composante importante de tous les systèmes de santé dans le monde et celui du Burkina Faso en particulier. Selon l’assemblée mondiale de la santé, pour effectuer des transfusions sanguines sécurisées, il est nécessaire que les dons de sang soient faits par des volontaires non rémunérés et que l’on mette en place des systèmes transfusionnels coordonnés au niveau national. Le Burkina Faso adhère pleinement à ces principes avec la création d’un Centre national de transfusion sanguine (CNTS) en 2000, l’élaboration de normes règlementaires transfusionnelles, la construction d’infrastructures de transfusion sanguine, leur équipement en matériel médicotechnique requis, la mise à disposition de moyens logistiques ainsi que la formation de ressources humaines spécialisées en transfusion sanguine. Tout cela a été réalisé avec l’appui de nos partenaires techniques et financiers que nous remercions pour leur soutien constant.

Le thème de la JMDS  2020 qui est « Du sang sécurisé pour sauver des vies » est une réalité qui nous interpelle tous. En effet, dans le monde, 112,5 millions de dons de sang sont collectés chaque année au profit de patients qui en ont besoin. Le sang sécurisé est essentiel pour certains traitements médicaux et interventions chirurgicales, les soins maternels et néonatals ainsi que la prise en charge des blessés lors des situations d’urgences à savoir les catastrophes naturelles, les accidents et les conflits armés. En 2019 au Burkina Faso, 91 894 poches de sang ont été prélevées sur l’ensemble du territoire national. Ces poches de sang ont été sécurisées et transfusées à des patients dont les enfants de moins de 5 ans et les femmes âgées de 15 à 49 ans. Ceux-ci représentaient la grande majorité soit 60% au total.  Cela s’explique par les anémies liées au paludisme et les hémorragies lors des accouchements pour lesquelles le sang sécurisé est indispensable.

Nous n’aurions pas pu atteindre ces résultats sans la contribution inestimable des donneurs de sang volontaires et bénévoles qui représentent 91% des donneurs de sang du pays avec un taux de fidélisation de 37%. La journée mondiale du donneur de sang est donc l’occasion pour nous de leur rendre un vibrant hommage pour leur solidarité et leurs dons de soi qui sauvent de nombreuses vies chaque jour.

Nous encourageons un plus grand nombre de personnes à donner le sang régulièrement et de façon bénévole afin de satisfaire tous les besoins de nos hôpitaux en sang.

Nous remercions également nos partenaires techniques et financiers et nos partenaires sociaux du don de sang pour leur accompagnement sans cesse renouvelé à l’endroit du système de transfusion sanguine au Burkina Faso. Nous les invitons à poursuivre leur soutien afin qu’ensemble nous parvenions à l’autosuffisance en produits sanguins sécurisés au Burkina Faso.

J’invite enfin les services de transfusion sanguine et les utilisateurs des produits sanguins à respecter les normes et directives nationales en matière de transfusion sanguine en vue de produire toujours du sang sécurisé et de l’utiliser de façon rationnelle dans l’intérêt des malades et de toute la population burkinabè.

Bonne journée mondiale du donneur de sang à tous !

Je vous remercie !

Articles similaires

MAHAMADOU ISSOUFOU : « ceux qui s’attaquent à nos alliances, qui veulent les défaire, font pire que de s’attaquer aux hommes »

ActuBurkina

TENSIONS POLITIQUES A CONAKRY : Quels lendemains pour la Guinée ?

ActuBurkina

Frank Timis tend un piège au Burkina Faso à la veille de la réunion de son groupe consultatif

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR