ActuBurkina
A la une Politique

Insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du Coup d’Etat manqué de 2015 : Le Gouvernement rend hommage aux martyrs

Le Premier ministre, Me Appolinaire Kyelem de Tambela, a présidé ce lundi 31 octobre 2022, en milieu de matinée, la cérémonie officielle de commémoration de l’An 8 de l’Insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du Putsch manqué du 16 septembre 2015. Cette cérémonie s’est déroulée au Monument des martyrs, dans le quartier Ouaga 2000. Elle a réuni, outre les membres du Gouvernement, de nombreuses victimes de ces deux événements tragiques, des parents de victimes, ainsi que des représentants de pays amis du Burkina Faso.

Ce lundi 31 octobre 2022, à l’occasion de la commémoration du 8e anniversaire de l’Insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du Coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015, la sirène a retenti à 10h00mn, suivie d’une minute de silence, au rond-point qui abrite le Monument dédié aux martyrs de notre pays.

Le public, réuni autour du Premier ministre, Me Appolinaire Kyelem de Tambela et de nombreux membres de son Gouvernement, a aussi assisté à l’épellation des noms et prénoms des 37 personnes qui ont perdu la vie, au cours des deux événements dramatiques.

L’exécution de l’hymne national et de la sonnerie aux morts, ainsi que le dépôt d’une gerbe de fleurs au pied du Monument des martyrs, par le Premier ministre, représentant le Chef de l’Etat, ont enfin constitué des moments forts de la cérémonie d’hommage aux victimes de l’Insurrection populaire et du Putsch manqué.

Le représentant des blessés de l’Insurrection populaire, Dramane Ouédraogo, a invité les nouvelles autorités à se pencher sur leur sort.

« En effet, rien n’a bougé à notre niveau, depuis huit ans. Avec les urgences du pays, nous ne pouvons que taire nos vélléités », a-t-il expliqué.

M. Ouédraogo a rappelé que plus de 600 blessés ont été enregistrés lors de l’Insurrection populaire de 2014 et du Putsch manqué de 2015.

DCRP/Primature

Articles similaires

Nouvel an : Les vœux du mouvement ENDOGÈNE

ActuBurkina

Noyades des enfants : la police nationale exhorte  les parents à la vigilance

ActuBurkina

Nigéria : les centaines  d’écolières enlevées dans leur pensionnat,   libérées

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR