ActuBurkina
A la une Politique

CDP: Jean-Baptiste Béréhoundougou, l’ex-DG de la SONABHY, a rendu le tablier

Ceci est une correspondance dans laquelle Boukary Jean Baptiste de la Salle Béréhoundougou informe le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) de sa démission du parti. Cadre du CDP dans le Boulkiémdé, M. Béréhoundougou était membre de la Fédération associative pour la paix avec Blaise Compaoré (FEDAP/BC) dissoute par le régime de la Transition. En novembre 2014, il a été débarqué de la SONABHY dont il était le Directeur général. Lisez !

« Monsieur le Président,

Avec la compréhension de ma famille et le soutien constant de mes amis (tous bords politiques confondus), je me suis évertué à jouer à fond ma partition, sans jamais m’écarter de ma vision personnelle de ce que doit représenter la politique.

Je voudrais d’ailleurs exprimer ici toute ma gratitude à tout ce beau monde auquel j’associe l’ensemble des militants de la province du Boulkiémdé, les responsables et élus du parti, toutes les personnes-ressources qui, avec sincérité, m’ont apporté conseils, critiques, suggestions et recommandations utiles durant ces quelques années de vie militante.

Comme chacun d’eux peut en témoigner, j’ai toujours considéré que l’examen de conscience et la réflexion profonde et permanente sont les bases qui doivent nous guider dans nos efforts quotidiens pour bâtir des ponts de confiance réciproque entre tous les Burkinabè ; et que le champ politique ne saurait être une arène de compétition d’ambitions personnelles mais plutôt un vaste terrain où se joue l’avenir même de notre Nation.

La recherche permanente du consensus, la promotion de la justice, le respect du caractère sacré de la personne humaine, de sa liberté et de sa dignité, la disposition bienveillante et altruiste envers son prochain sont autant de valeurs auxquelles je crois profondément et qui sont en harmonie parfaite avec ma foi de croyant.
Du reste, je demeure convaincu que les enjeux mondiaux actuels (économiques, culturels et politiques) perceptibles à travers les grands bouleversements dans l’évolution de nos sociétés, appellent des nouvelles formes de pensées qui doivent impérativement tenir compte de cette nouvelle donne.

C’est pourquoi, croyant fondamentalement au génie du Burkinabè, à sa capacité d’imagination et de créativité pour préserver les bases de la stabilité de notre cher pays, je n’ai aucun doute sur la volonté des uns et des autres à travailler au renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit, dans la paix et l’unité nationale.

Monsieur le Président,

Après une période relativement longue d’introspection, je constate avec regret que la vision et la pratique politiques ne me permettent pas de continuer le chemin, au risque de présenter des masques ; au risque de ne plus être moi-même.
Je préfère rester moi-même.

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai donc l’honneur de vous présenter ma démission de toutes les instances du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) pour compter d’aujourd’hui.
J’ai pris cette décision seul, et face à ma conscience.
Je voudrais d’ailleurs m’excuser auprès de tous ceux qui comptent pour moi et avec lesquels je n’ai pas pu partager cette information.

Pour finir, je voudrais en appeler au sens patriotique de tous nos acteurs politiques, tous les candidats aux prochaines élections municipales, la société civile, les autorités coutumières et religieuses, les électeurs afin que nous puissions entrer dans ces élections en paix et en sortir plus grandis encore, dans la fraternité et la concorde, dans notre rêve commun d’un Burkina où cohabitent en paix et en égale dignité des hommes et des femmes dans la reconnaissance et le respect de leur contribution au progrès de notre pays.

Puisse Dieu continuer de bénir chaque jour davantage le Burkina Faso et nous permettre de vivre ensemble en continuant de cultiver notre foi en notre avenir commun ».

Boukary Jean-Baptiste de la Salle Béréhoundougou
Chevalier de l’Ordre national

 

Articles similaires

PRESIDENTIELLE BISSAU-GUINEENNE : la Cour suprême rejette les recours des opposants

ActuBurkina

Compte rendu du Conseil des ministres du  25 octobre 2023

ActuBurkina

 Accès du Sahel à l’Océan Atlantique: le chef de la diplomatie burkinabè  à Marrakech à la réunion ministérielle sur l’initiative du Roi du Maroc 

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR