ActuBurkina
A la une Santé

 Campagne JVA+2024 : plus de 3 millions d’enfants de 6 à 59 mois, concernés

Le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Robert Kargougou, a procédé, le vendredi 21 juin 2024, au lancement officiel du premier passage de la campagne des journées vitamine A plus (JVA+), au Centre médical urbain dans le district sanitaire de Dafra à Bobo-Dioulasso.

Organisée par le ministère en charge  de la santé à travers la Direction de la nutrition (DN), cette campagne de complémentarité de  vitamines A vise à assurer une visibilité des JVA+ afin de mobiliser les populations pour un engagement effectif. Avant le lancement de la campagne, le ministre Kargougou a visité les locaux du Centre médical urbain afin de s’imprégner des conditions de travail, d’échanger avec le personnel mobilisé et l’encourager dans les efforts consentis pour offrir des soins de santé de qualité aux populations.

La campagne va concerner les enfants de 6 à 59 mois intégrant le déparasitage et le dépistage.

Pour le ministre Kargougou, cette campagne consiste à l’administration de vitamines A aux enfants mais aussi à la prise de mesure de périmètre brachial pour dépister la malnutrition.

Il a également souligné  que cette année, c’est environ plus de trois millions sept cents mille enfants de six à cinquante-neuf mois qui vont bénéficier chacun d’une capsule de vitamines A.

Quant au déparasitage, c’est environ plus de trois millions deux cents mille enfants de douze à cinquante-neuf mois qui vont en bénéficier.

Le premier responsable de la santé a noté   également qu’il est très important que tous les enfants cibles bénéficient de ces interventions car, selon lui, cela va permettre de renforcer les défenses de  l’organisme des enfants pour lutter contre les maladies.

Selon Dr Konaté Claudine, représentante du Représentant de l’UNICEF au Burkina Faso, les carences en micronutriments constituent un problème de santé publique et contribuent beaucoup à la mortalité infantile et juvénile. C’est pour cette raison que l’UNICEF  accompagne le ministère en charge de la santé pour lutte contre ces carences.

En rappel, cette compagne va se dérouler sur quatre jours du 20 au 23 juin en milieu urbain et sur un mois en milieu rural. Elle a été possible grâce à l’accompagnement de l’UNICEF et de Helen Keller international.

𝘿𝘾𝙍𝙋-𝙈𝙎𝙃𝙋

Articles similaires

Vatican : un cardinal condamné à 5 ans et demi de prison pour fraude financière

ActuBurkina

PRESIDENTIELLE 2020 : Roch Marc Christian Kaboré, le  choix du MBF

ActuBurkina

SOUDAN : depuis l’Egypte, des pays africains lancent un ultimatum de 3 mois aux militaires

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR