ActuBurkina
A la une Politique

BURUNDI : 228 policiers de l’ONU seront déployés

Le Conseil de sécurité a décidé vendredi 29 juillet de déployer progressivement 228 policiers de l’Organisation des Nations unies au Burundi. Aux termes d’une résolution proposée par la France et adoptée par le Conseil par onze voix pour et quatre abstentions (Chine, Angola, Egypte, Venezuela), ces policiers  vont  tenter de ramener le calme et de faire respecter les droits de l’homme « pour une période initiale d’un an ».

Leur mission pourra être prolongée ou modifiée si la situation empire. Ils seront chargés de « surveiller la situation en matière de sécurité » ainsi que le respect des droits de l’homme, en coordination avec quelques dizaines d’observateurs et d’experts militaires de l’Union africaine déjà déployés.

Mais leur efficacité dépendra largement de la marge de manœuvre que leur laisseront les autorités burundaises. Celles-ci n’ont pour l’instant accepté d’accueillir que 50 policiers. La résolution demande au gouvernement burundais de « coopérer pleinement » avec la force de police onusienne. Outre cela, le Conseil  l’a exhorté à dialoguer « d’urgence, de manière active et constructive » avec tous les groupes d’opposition, y compris ceux qui se trouvent « hors du pays », pour mettre fin à la crise.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon avait initialement proposé plusieurs options pour la force de police, allant de quelques dizaines à 3.000 hommes. Il avait estimé qu’une force de 228 policiers pourrait empêcher une effusion de sang majeure mais serait insuffisante pour protéger les civils.

Al CAPPUCCINO

 

Articles similaires

COTE D’IVOIRE : fin de mandat de la Commission nationale pour la réconciliation

ActuBurkina

30e anniversaire de l’Ensemble  musical des amis: un concert œcuménique pour un retour de la paix au Faso

ActuBurkina

Sommet de la CEDEAO : Pas de sanction à l’endroit du Burkina

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR